Matthieu Saladin

Temps partiels I. Tirer sur les cadrans pour arrêter le jour

du 13 février au 29 juin 2019

Matthieu Saladin
« Temps partiels I. Tirer sur les cadrans pour arrêter le jour »

La pratique de l’artiste, musicien et chercheur Matthieu Saladin s’inscrit dans une approche conceptuelle de l’art, réfléchissant aux rapports entre art et société du point de vue économique
et politique. Le projet en deux volets « Temps partiels » investit de manière critique notre rapport au passé et au présent des idées politiques, ainsi que divers paramètres de l’institution. Le volet inaugural réactivera un ensemble d’œuvres existantes qui,  entre autres, inscrivent la mémoire des révoltes au cœur du quotidien, transposent en musique la situation budgétaire du lieu et modifient ses horaires d’ouverture.

artiste, chercheur, musicien
né en 1965 | vit et travaille à Rennes et Paris
représenté par la galerie Salle Principale, Paris

 

Plus d'informations :
- site de Matthieu Saladin
- site de la galerie Salle Principale, Paris

exposition du 13 février au 29 juin
du mercredi au samedi | 14h-...*  
entrée libre et gratuite
vernissage samedi 9 février | 17h-20h


*Entre le 13 février et le 29 juin, l’heure de fermeture des expositions sera progressivement avancée, à raison de trois minutes par jour, dans le cadre de l’œuvre Réduction d’activité de Matthieu Saladin.
Consultez le détail des horaires sur le document accessible ici.

 

Matthieu Saladin
Concerts-performances

Economic Score BBB centre d'art [Partition économique] et Les Rassemblements
avec les musiciens de l'IFMI de Toulouse
jeudi 23 mai | 19h

- plus d'information sur ce concerts-performances

2019 est une année-anniversaire qui marquera les 25 ans de l’aventure passionnante du BBB centre d’art. Un anniversaire, c’est également l’occasion d’un bilan et d’une projection vers des lendemains désirables. En résonance, la programmation de l’année s’empare de la question de la temporalité et se penche
sur le fonctionnement du centre d’art, sa place au sein de la société et ses rapports avec le monde environnant. Les projets vont explorer une étendue de sujets en suivant un rythme singulier, parallèle et complémentaire : une rétrospective filmique de Marie Voignier sur l’ensemble de l’année, en parallèle aux deux expositions personnelles de Dominique Mathieu et de Matthieu Saladin, chacune en deux volets glissant progressivement de la rétrospection à la prospection.

Émile Ouroumov, directeur et curateur
(par intérim)